A la frontière, les chars turcs avancent sous les encouragements des habitants

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'offensive turque lancée mercredi contre les forces kurdes se poursuit dans le nord-est de la Syrie. Europe 1 s'est rendu à la frontière entre la Turquie et la Syrie.
REPORTAGE

L'offensive turque, lancée mercredi par le président turc Recep Tayyip Erdogan contre les forces kurdes alliées des Occidentaux dans la lutte antidjihadistes, se poursuit dans le nord de la Syrie. 100.000 personnes ont fui les combats selon les Nations unies. 

Ce samedi, à la frontière entre les deux pays, à Akçakale, en Turquie, plusieurs colonnes de chars turcs traversent les rues de la ville sous les encouragements des habitants. Et parfois, sous les détonations des tirs d'artillerie de l'armée turque principalement, en direction de la ville syrienne de Tell Abyad située à un peu plus d'un km d'Akçakale. 

Des groupes d'hommes répètent leur soutien à l'opération de l'armée turque

Par endroits, de minces colonnes de fumée s'élèvent sur l'horizon. Elles témoignent des combats qui ont lieu de l'autre côté de la frontière dans la zone défendue par les forces kurdes. Ces dernières ont riposté en direction d'Akçakale puisque des tirs d'obus sont tombés en lisière de la frontière. 

A Akçakale, certaines maisons se trouvent littéralement face aux barbelés qui séparent les deux pays. Dans ces zones qui jouxtent la Syrie, les rues sont quasiment désertes, les volets fermés, les rideaux des magasins tirés. Seuls quelques petits groupes de personnes se forment à mesure que l'on s'approche du centre-ville, des groupes d'hommes principalement qui répètent en boucle leur soutien à l'opération de l'armée turque.

Europe 1
Par Jean-Sébastien Soldaïni, envoyé spécial en Turquie, édité par Céline Brégand