"Les bébés à naître n'ont jamais eu meilleur défenseur que moi à la Maison-Blanche", affirme Trump

  • A
  • A
Trump, avortement 2000*1000 1:42
Donald Trump était vendredi à la "marche pour la vie" de Washington. Une première pour un président américain. © OLIVIER DOULIERY / AFP
Partagez sur :
Donald Trump s'est érigé en champion anti-avortement lors d'un discours prononcé à la "marche pour la vie" annuelle de Washington. Un geste hautement stratégique pour le président, pour qui le vote des évangéliques est indispensable afin d'assurer sa réélection. C'est la première fois qu'un chef d'État américain participe à cet événement. 

Pendant que les sénateurs sont au Capitole pour son procès en destitution, Donald Trump a fait un pas de plus dans sa campagne. Ce vendredi, le président américain a participé à la "marche pour la vie", à Washington, une première pour un locataire de la Maison-Blanche. 

Acclamé par des dizaines de milliers de militants pro-avortement

Donald Trump ne s'est d'ailleurs pas privé de souligner sa présence historique dans un discours au cours duquel il a affirmé que "bébés à naître n'ont jamais eu meilleur défenseur que [lui] à la Maison-Blanche", une phrase acclamée par des dizaines de milliers de militants. Fustigeant la position "radicale" de ses adversaires démocrates, le président a cité la Bible avant de les accuser de vouloir "tuer les bébés avant la naissance". 

 

Si le président à fait ce déplacement sur les pelouses du "National Mall" pour cette grand-messe annuelle des militants anti-avortement, c'est que l'électorat évangélique est hautement stratégique pour une éventuelle réélection en 2021, puisque 80% d'entre eux l'ont porté à la Maison-Blanche en 2016. Ces derniers mois, le 45ème président avait perdu un peu de prestige auprès de cet électorat indispensable, après avoir été accusé d'être immoral par un grand magazine chrétien. 

Europe 1
Par Xavier Yvon, édité par Ugo Pascolo