Le Canada augmente à 36% son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030

, modifié à
  • A
  • A
Le Canada a augmenté de 36% son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.
Le Canada a augmenté de 36% son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. © AFP
Partagez sur :
Le Canada révise à la hausse son objectif de réduction des gaz à effet de serre adopté dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat, le portant à 36% d'ici 2030 par rapport à 2005. Le pays prévoit aussi des investissements de 17,6 milliards de dollars supplémentaires (11,6 milliards d'euros) pour "accélérer la transition verte". 

Le Canada a révisé à la hausse son objectif de réduction des gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à 2005, le portant à 36%, contre 30% annoncé lors des accords de Paris, a annoncé lundi la ministre des Finances, Chrystia Freeland, en présentant le budget du gouvernement. "Le Canada est maintenant en mesure de réduire ses émissions d'environ 36% sous les niveaux de 2005 d'ici 2030", précise le budget 2021-2022.

17,6 milliards de dollars pour accélérer la "transition verte"

Le budget prévoit également des investissements de 17,6 milliards de dollars supplémentaires (11,6 milliards d'euros) pour "accélérer la transition verte" en aidant fiscalement les entreprises à réduire leur empreinte carbone par des technologies de captage et de stockage de carbone et à se tourner vers l'hydrogène. Il réitère l'objectif du pays de devenir carboneutre d'ici 2050.

Le gouvernement du Canada a présenté lundi un budget de relance post-pandémie axé sur l'environnement et la lutte contre la pauvreté, prévoyant la prolongation des aides d'urgence liées à la crise jusqu'à fin septembre, à quelques mozis de probables élections anticipées. "Ce budget vise à finir la lutte contre la Covid", a déclaré Chrystia Freeland, ministre des Finances, dans un discours au Parlement. "Il vise à guérir les blessures économiques découlant de la récession causée par la Covid", la pire depuis la "Grande dépression" des années 1930.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP