L’animatrice Julie Snyder porte plainte contre Gilbert Rozon pour agression sexuelle

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La plainte de l'animatrice fait suite à neuf témoignages de femmes qui accusent Gilbert Rozon de harcèlement ou d'agression sexuelle. 

L'animatrice de télévision et productrice québécoise Julie Snyder a porté plainte pour agression sexuelle contre le producteur Gilbert Rozon auprès de la police de Montréal, a annoncé lundi le porte-parole de sa société de production. Elle est connue en France pour avoir animé l'émission Vendredi, c'est Julie sur France 2 au début des années 2000.

Neuf autres témoignages. "Je peux vous confirmer que Julie a porté plainte contre Gilbert Rozon pour agression sexuelle", a déclaré Louis Noël, porte-parole de Productions J, sans préciser à quel moment la plainte a été déposée. Cette annonce fait suite aux témoignages à visage découvert de neuf femmes publiés la semaine dernière dans les médias locaux et accusant le fondateur du groupe Juste pour rire de harcèlement ou d'agression sexuelle à leur encontre.

Vente de ses actions de Juste pour rire. L'entreprise Juste pour rire a annoncé lundi avoir confié au groupe financier RBC Marchés des Capitaux la vente de toutes les actions détenues par Gilbert Rozon après que celui-ci a quitté les fonctions qu'il occupait au sein du groupe qu'il a fondé au début des années 1980.

Dans le sillage de ce scandale qui a ébranlé le milieu médiatique québécois, les chaînes françaises de télévision M6 et C8 ont déprogrammé des émissions auxquelles Gilbert Rozon est associé.

La police appelle à porter plainte. Après la publication des témoignages de victimes présumées, le directeur de la police de Montréal, Philippe Pichet, avait appelé d'éventuelles victimes à porter plainte auprès de ses services, les assurant sur Twitter qu'elles seraient traitées "avec le plus grand professionnalisme", un appel suivi du mot-dièse #MoiAussi. Ce mot-dièse et son équivalent #MeToo, en anglais, est devenu sur les réseaux sociaux le cri de ralliement de centaines de femmes victimes d'abus sexuels et décidées à rompre le silence dans la foulée de l'affaire Harvey Weinstein.