La Russie ouvre une enquête pour "tentative d'assassinat" de la fille de l'ex-espion Skripal

, modifié à
  • A
  • A
La fille de l'ex-espion est toujours citoyenne russe.
La fille de l'ex-espion est toujours citoyenne russe. © @ Capture d'écran Twitter/@Hispantv
Partagez sur :
Ioulia Skripal a été empoisonnée en même temps que son père le 4 mars dernier en Angleterre. 

La Russie a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête pour "tentative d'assassinat" de la fille de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal, victime d'empoisonnement avec son père le 4 mars en Angleterre, ainsi qu'une procédure pour "meurtre" après la mort suspecte d'un autre exilé russe à Londres. "Une enquête pour tentative d'assassinat de la citoyenne russe Ioulia Skripal (...) perpétrée à Salisbury au Royaume-Uni a été ouverte le 16 mars", a annoncé le Comité d'enquête russe dans un communiqué. Londres a jugé la Russie responsable de cet empoisonnement et annoncé une série de sanctions contre Moscou, qui rejette fermement son implication.

Une enquête ouverte pour le "meurtre" de Nikolaï Glouchkov. Les autorités russes ont par ailleurs annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête pour le "meurtre" de Nikolaï Glouchkov, exilé russe au Royaume-Uni et ancien allié de l'ex-oligarque devenu opposant en exil Boris Berezovski, retrouvé mort dans des circonstances inexpliquées à Londres lundi. Selon des médias russes, le corps de Nikolaï Glouchkov portait des traces de strangulation. Dans la foulée de ce décès, la police britannique avait souligné dans un communiqué qu'elle n'avait "pas de preuve d'un lien avec l'incident à Salisbury". Pour ces deux affaires, le Comité russe se dit "prêt à travailler avec les organismes compétents en Grande-Bretagne".