John Grisham : "On se réveille chaque jour soulagé que Trump ne soit plus président"

  • A
  • A
L'écrivain John Grisham était l'invité d'Europe 1 jeudi matin. 2:11
L'écrivain John Grisham était l'invité d'Europe 1 jeudi matin. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :
Dans son dernier roman, l'écrivain américain à succès John Grisham raconte l'histoire d'un prisonnier condamné à tord à la peine de mort. Un nouveau thriller judiciaire qui met en exergue les "inégalités" de la justice américaine et les travers d'une société en crise après quatre ans de présidence Trump, raconte l'écrivain, invité d'Europe 1 jeudi matin.
INTERVIEW

Le roman s'ouvre dans le couloir de la mort. Un avocat spécialiste des causes désespérées accompagne son client prendre son dernier repas. Mais le téléphone sonne à temps : l'exécution est reportée. Dans Les oubliés (éditions Lattès), John Grisham, écrivain américain aux 300 millions de livres vendus, s'intéresse à ces prisonniers enfermés à tort pendant des années. "Nous avons des milliers de personnes comme ça aux Etats-Unis, qui sont innocentes et qui n'ont pas d'avocats pour se défendre", affirme l'auteur, invité d'Europe 1 jeudi matin. 

Toute l'œuvre de cet auteur de thrillers, ancien avocat, est traversé par ses questionnements sur le système judiciaire américain. "Notre système est inégalitaire : à peine la moitié des Américains ont accès à la justice", souligne-t-il. Une inégalité qui participe selon lui à fragiliser une démocratie déjà ébranlée par le désinvestissement des citoyens et les influences qui pèsent sur les campagnes électorales. "Il y a tellement de gens qui ne ne votent pas, ne s'inscrivent pas sur les listes électorales. Ceux qui votent sont souvent influencés par les milliards de dollars investis dans les campagnes. Et comme si ce n'était pas suffisant, ils sont maintenant influencés par les réseaux sociaux, les fake news, les complots…"

"Donald Trump mérite d'être en prison"

Depuis son élection en 2016, John Grisham n'a pas de mots assez durs pour qualifier Donald Trump. L'investiture de Joe Biden a été pour lui une vraie délivrance. "On se réveille tous les jours avec le soulagement que Trump ne soit plus à la Maison-Blanche. Il a tellement fait de mal quand il y était, notamment en travaillant avec toutes les mauvaises personnes", affirme-t-il.

Contrairement au personnage de son roman, l'ancien président mériterait selon lui d'être jugé et condamné. "Donald Trump mérite d'être en prison pour toutes ses magouilles, mais pour l'instant, il a toujours réussi à l'éviter." Malgré sa défaite, John Grisham redoute de voir le milliardaire de retour dans le paysage politique. "C'est terrifiant de voir l'énorme quantité de personnes qui ont voté pour lui. Personne ne peut prédire ce qu'il va devenir", conclut-il.

Europe 1
Par Laetitia Drevet