Iran : au moins 29 morts dans un attentat dans le sud-ouest

, modifié à
  • A
  • A
Image d'illustration.
Image d'illustration. © ATTA KENARE / AFP
Partagez sur :
L'"attentat terroriste" a été perpétré samedi matin contre un défilé militaire dans la ville d'Ahvaz. Il a été revendiqué par le groupe Etat islamique.

Au moins 29 personnes ont été tuées et 53 autres blessées samedi dans le sud-ouest de l'Iran dans une attaque menée par un commando armé, accusé d'être lié à un groupe séparatiste arabe, selon un nouveau bilan communiqué samedi après-midi. L'attaque, qui a eu lieu vers 09h00 (05h30 GMT) selon l'agence semi-officielle Isna, a été menée à Ahvaz, la capitale de la province du Khouzestan, peuplée majoritairement d'Arabes. Un précédent bilan faisait état de 8 militaires tués.

Quatre terroristes. "Les terroristes étaient quatre. Deux ont été tués, et les deux autres arrêtés", selon Ali-Hossein Hosseinzadeh, qui n'a pas précisé si les militaires tués étaient membres de l'armée ou des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique. Plusieurs médias iraniens indiquent que les assaillants étaient vêtus de treillis militaires. Plus tôt, l'agence officielle Irna avait aussi parlé de "plusieurs civils" tués, "sans que l'on sache leur nombre exact".

Revendication de l'EI. Le groupe Etat islamique a revendiqué samedi l'attaque, selon Amaq, l'organe de propagande de l'organisation. "Des combattants de l'Etat islamique ont attaqué un rassemblement des forces iraniennes dans la ville de Ahvaz", selon Amaq.

Le président iranien promet une "réponse terrible". Le président iranien Hassan Rohani a promis samedi une réponse "terrible" de son pays après l'attaque de samedi. "La réponse de la République islamique à la moindre menace sera terrible", a déclaré Hassan Rohani, selon un communiqué publié sur son site internet officiel. "Ceux qui fournissent un soutien en matière de renseignement et de propagande à ces terroristes devront en répondre", ajoute le communiqué.