Il y a 60 ans, Youri Gagarine était le premier homme à voyager dans l’espace

, modifié à
  • A
  • A
Youri Gagarine 1:20
Il y a soixante ans, Youri Gagarine était le premier homme à aller dans l'espace. © NATALIA KOLESNIKOVA / AFP
Partagez sur :
C'était il y a soixante ans : un homme allait pour la première fois dans l'espace. Cet homme, c'est Youri Gagarine, un Russe de 27 ans. Et aujourd'hui encore, on célèbre en Russie cet événement et un véritable rituel a été créé pour les astronautes qui viennent décoller à la base Baïkonour au Kazakhstan. 

Retour soixante ans auparavant, dans la base spatiale de Baïkonour au Kazakhstan. C’est alors une ville secrète, construite à une vitesse record par l'URSS. En pleine Guerre Froide, les Soviétiques cherchaient ainsi à devancer les Etats-Unis dans la conquête de l’espace. C’est depuis cette base spatiale que, le 12 avril 1961, le Russe Youri Gagarine a décollé. Il est ainsi devenu le premier homme dans l'espace.

La tradition ne s’efface pas. Chaque année, l'anniversaire du vol de Youri Gagarine est célébré avec une dévotion et une immense fierté partout en Russie. En 1961, ce Russe alors âgé de 27 ans décollait depuis le cosmodrome de Baïkonour. En combinaison orange, les Russes l’imaginent encore grimper dans la fusée. Deux minutes plus tard, il annonçait : "Je vois la Terre, c'est magnifique..."Au total, il passera 108 minutes dans l'espace pour un vol autour de la Terre.

Un véritable rituel instauré 

Depuis, tous les gestes de Gagarine sont reproduits comme un rituel par les astronautes qui s'apprêtent à décoller sur la base russe. Ils regardent le même film soviétique que Gagarine la veille du départ et restent assis sur leur lit pendant une minute (selon la tradition russe, rester debout porte malheur aux voyageurs). Enfin, sur la route pour rejoindre la fusée, le bus s'arrête à l'endroit précis où Gagarine est descendu pour uriner.

Tous sans exception reproduisent les gestes exacts de Youri Gagarine. A commencer par Thomas Pesquet lors de sa première mission dans l'espace en 2016.

Europe 1
Par Laure Dautriche, édité par Manon Bernard