Gaza : échange de tirs entre soldats israéliens et un Palestinien à la frontière

  • A
  • A
Aucune information concernant le sort du Palestinien n'a été communiquée (image d'illustration)
Aucune information concernant le sort du Palestinien n'a été communiquée (image d'illustration) © AFP
Partagez sur :
"Un terroriste dans le nord de la bande de Gaza a tiré sur des soldats israéliens, (ces derniers) ont riposté en ouvrant le feu", rapporte l'armée israélienne, qui précise qu'aucun soldat n'a été blessé.

Un Palestinien de la bande de Gaza a échangé des coups de feu avec les soldats israéliens le long de la frontière lundi, en plein effort diplomatique pour une trêve de longue durée, a indiqué l'armée israélienne. "Un terroriste dans le nord de la bande de Gaza a tiré sur des soldats israéliens, (ces derniers) ont riposté en ouvrant le feu", a rapporté l'armée dans un communiqué, précisant qu'aucun soldat n'avait été blessé. Aucune information concernant le sort du Palestinien n'a été communiquée.

L'Etat hébreu a fermé dimanche un point de passage. Israël a fermé dimanche le point de passage d'Erez, hormis pour les malades, après des violences à la frontière pendant le week-end. Cette fermeture a été décidée avant le début de la grande fête musulmane d'Al-Adha, de lundi soir à jeudi soir. Une porte-parole du Cogat, l'organe chargé de coordonner les activités israéliennes dans les Territoires palestiniens, a précisé que ce point de passage était toujours fermé lundi et le resterait "jusqu'à nouvel ordre".

Trois guerres entre Israël et le Hamas depuis 2008. Cette fermeture intervient alors que l'Egypte et l'ONU tentent d'instaurer un cessez-le-feu durable entre Israël et le Hamas, mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007. Les deux camps se sont livré trois guerres depuis 2008. Les tensions se sont sévèrement aggravées dans et autour de Gaza après le 30 mars, faisant redouter un nouveau conflit.

Territoire enclavé entre Israël, l'Egypte et la Méditerranée, la bande de Gaza est soumise depuis plus de dix ans à un strict blocus israélien. Environ 1.000 Gazaouis transitent par le passage d'Erez chaque jour, la plupart étant des malades nécessitant un traitement en dehors de l'enclave, mais aussi des étudiants ou des hommes d'affaires, selon le site internet du Cogat.

Diminution des cerfs-volants incendiaires lancés depuis Gaza. Mercredi dernier, Israël a rouvert totalement Kerem Shalom, seul point de passage pour les marchandises à destination de Gaza, après près d'un mois de quasi-fermeture, en signe d'apaisement, à la suite de la diminution des cerfs-volants incendiaires lancés depuis l'enclave qui ont brûlé des milliers d'hectares en territoire israélien. Entre la bande de Gaza et l'Egypte, le point de passage de Rafah, fermé de manière quasi-permanente ces dernières années, est rouvert depuis mi-mai presque sans interruption.