Fusillade dans l'Ohio : neuf tués, l'assaillant est mort

, modifié à
  • A
  • A
Au moins 16 autres personnes ont été hospitalisées pour des blessures. (Photo d'illustration)
Au moins 16 autres personnes ont été hospitalisées pour des blessures. (Photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
Cette fusillade est la seconde aux États-Unis en moins de 24 heures, après celle du Texas.

Neuf personnes ont été tuées au cours d'une fusillade à Dayton dans l'Ohio, dans le nord-ouest des États-Unis, a annoncé la police dimanche matin, au lendemain d'une fusillade au Texas qui a fait 20 morts.

Un carnage commis "en moins d'une minute"

Le tireur a été "neutralisé" "en moins d'une minute" par la police, mais il avait déjà eu le temps de faire 9 morts et 27 blessés, a déclaré dimanche la maire de cette ville, Nan Whaley. Elle a aussi indiqué que sur les 27 blessés, 15 étaient sortis de l'hôpital dimanche matin.

La fusillade s'est produite un peu après 1h du matin dans le quartier animé d'Oregon, a déclaré à la presse un officier de la police locale, Matt Carper. "Le tireur est mort des blessures par balles reçues lors des tirs de riposte des policiers", a-t-il expliqué, précisant qu'aucun policier n'avait été blessé. Le suspect a ouvert le feu dans la rue "avec un canon long et de nombreuses munitions", a-t-il ajouté. "Par chance, nous avions plusieurs policiers dans le quartier lorsque cet incident a débuté, aussi y a-t-il eu un très court épisode de violence, on a eu beaucoup de chance".

Des motivations encore inconnues

"C'est un incident très tragique et nous faisons tout notre possible pour essayer de déterminer les motivations" du tireur, a indiqué Matt Carper. "Evidemment, nous interrogeons de nombreux témoins ainsi que des policiers pour savoir si quelqu'un d'autre était impliqué". La police travaille sur l'identification du tireur, et le FBI (police fédérale) est sur place pour porter toute l'assistance nécessaire, toujours selon lui. Le quartier d'Oregon est habituellement "une zone très sûre du centre-ville" de Dayton, a-t-il commenté.

Samedi matin, un autre tireur a semé la mort dans un centre commercial d'El Paso au Texas, où il a tué 20 personnes venues faire leurs courses avant d'être interpellé et placé en garde à vue par la police qui soupçonne un crime à caractère raciste.