En commandant 300 Airbus, "la Chine veut montrer qu'elle est un acteur incontournable"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Pour le spécialiste des questions de stratégie Loïc Tribot La Spière, la commande inédite de 300 Airbus par la Chine, annoncée lundi, est le signe que le pays veut s'affirmer encore plus comme une puissance majeure dans le monde.

Il s'agit de l'une des plus grosses commandes jamais réalisées dans l'aérien : lundi, lors de la visite de Xi Jinping à l'Élysée, un accord commercial a été signé pour l'achat par l'entreprise d'État China Aviation Supplies Holding Company de 300 Airbus, dont 290 A320. Le prix catalogue est de 35 milliards d'euros.

"L'Etat chinois a décidé de marquer un très grand coup et d'avoir une commande phénoménale, à la hauteur de sa volonté de démontrer au reste du monde qu'il est un acteur majeur et qu'il a les moyens de son ambition économique et politique", analyse pour Europe 1 Loïc Tribot La Spière, délégué général du Centre d'Étude et de Prospective Stratégique (CEPS).

"Très belle opération" pour Airbus

Cette commande est-elle le résultat d'une bonne stratégie de l'avionneur européen ou de la volonté chinoise d'impressionner ses rivaux ? Un peu des deux, selon le spécialiste des questions de stratégie : "L'impact est extrêmement signifiant, c'est tout simplement la consécration d'un choix qui avait été fait de cette gamme de produits, l'A320, un grand succès un peu partout dans le monde, donc c'est une très belle opération pour Airbus", avance-t-il d'abord.

"Mais soulignons-le : indépendamment de tout le talent d'Airbus, c'est la volonté de la Chine de montrer au reste du monde qu'elle est un acteur signifiant, un acteur avec lequel on doit compter et qu'on ne peut pas contourner" qui explique surtout cette commande, selon lui, alors que le pré-accord annoncé il y a plus d'un an portait "seulement" sur 184 Airbus A320.