Égypte : un bas-relief pharaonique de Karnak rapatrié du Royaume-Uni

, modifié à
  • A
  • A
bas-relief Karnak crédit : AFP PHOTO / HO / EGYPTIAN MINISTRY OF ANTIQUITIES - 1280
Un bas-relief mis aux enchères sur Internet au Royaume-Uni a été rapatrié en Égypte cette semaine. © AFP PHOTO / HO / EGYPTIAN MINISTRY OF ANTIQUITIES
Partagez sur :

Un bas-relief, représentant une partie d'un cartouche du pharaon Amenhotep Ier et volé dans un temple de Karnak, a été rapatrié en Égypte depuis le Royaume-Uni où il allait être vendu aux enchères.

Un bas-relief pharaonique, volé dans le temple de Karnak et sorti illégalement d'Égypte, a été rapatrié cette semaine du Royaume-Uni où il allait être vendu, a indiqué le ministère des Antiquités égyptiennes.

Un bas-relief mis aux enchères sur Internet. Selon Shaaban Abdel-Gawad, responsable des récupérations d'objets archéologiques au ministère des Antiquités, l'objet volé dans le musée ouvert du temple de Karnak a été repéré en ligne sur des sites d'enchères et la vente a été annulée, selon un communiqué publié mardi.

Shaaban Abdel Gawad a expliqué que "la pièce a été vue pour la dernière fois dans le musée ouvert du temple de Louxor au début des années 1990". "Les mesures juridiques nécessaires" ont été prises pour la récupérer, a-t-il ajouté. Le ministère des Antiquités précise que la pièce a été récupérée par l'ambassade égyptienne à Londres en septembre 2018 en coordination avec les autorités britanniques concernées. 

Des objets volés régulièrement rapatriés. Le bas-relief représente une partie d'un cartouche du pharaon Amenhotep Ier (17ème dynastie), qui a régné au 16ème siècle avant Jésus Christ. L'Égypte, riche en trésors archéologiques, récupère régulièrement de l'étranger des objets anciens volés. Parallèlement, Le Caire fait campagne pour le rapatriement d'objets actuellement exposés dans les musées européens, comme le célèbre buste de Néfertiti à Berlin.