Effondrement d'un barrage au Laos : 19 corps retrouvés

, modifié à
  • A
  • A
L'agence officielle laotienne faisait état mardi de 6.600 personnes sans abri suite à l'effondrement d'un barrage dans la province d'Attapeu.
L'agence officielle laotienne faisait état mardi de 6.600 personnes sans abri suite à l'effondrement d'un barrage dans la province d'Attapeu. © HANDOUT / ATTAPEU TODAY / AFP
Partagez sur :
Mercredi, 19 corps avaient été retrouvés après l'effondrement d'un barrage au Laos mais des centaines de personnes restaient portées disparues. 

Les secouristes étaient à la recherche mercredi des centaines de personnes portées disparues au Laos après l'effondrement d'un barrage hydroélectrique, mais seuls 19 corps ont été pour l'heure retrouvés. Les opérations de secours promettent d'être difficiles dans cette zone isolée.

6.600 sans-abri. "Dix-neuf corps ont été pour l'heure récupérés, dix-sept personnes blessées ont été transportées à l'hôpital", a déclaré Chana Miencharoen, le consul thaïlandais au Laos présent sur place. "Nous ne pouvons pas encore estimer le nombre de disparus", a-t-il ajouté, précisant que l'eau atteignait le toit des maisons. ajoutant que les inondations ont submergé plusieurs villages.

Les autorités du Laos, Etat communiste très fermé, où les sources d'information sont rares, n'ont fourni à ce stade aucun bilan officiel sur l'ampleur de la catastrophe. L'agence officielle laotienne faisait état mardi de "plusieurs morts et de centaines de disparus", ainsi que de 6.600 personnes sans abri.

500 millions de tonnes d'eau libérées. A la suite de pluies torrentielles, "la partie supérieure du barrage" a été emportée dimanche à 21 heures (15 heures en France), soit près de 24 heures avant l'effondrement de la structure, a indiqué l'entreprise coréenne SK Engineering and Construction, qui participe à la réalisation du projet. Dimanche soir, "nous avons immédiatement alerté les autorités et commencé à évacuer les villageois" qui se trouvaient les plus près, a ajouté la compagnie coréenne. La rupture totale du barrage a libéré 500 millions de tonnes d'eau, selon les données d'un autre opérateur du barrage, Korea Western Power, inondant sept villages.

Dès vendredi, le barrage s'est affaissé. Des ouvriers ont été dépêchés sur place, mais les tentatives de réparation ont été entravées par de fortes pluies. Dès vendredi, "onze centimètres d'affaissement ont été détectés au centre du barrage", qui se trouve dans la province reculée d'Attapeu, dans le sud du pays, près des frontières cambodgienne et vietnamienne, a précisé Korea Western Power.

"Questions sur la sécurité des barrages". Cette catastrophe "révèle l'inadéquation des systèmes d'alerte" et "soulève d'importantes questions sur la sécurité des barrages au Laos, y compris leur pertinence pour faire face aux conditions météorologiques", dans ce pays frappé chaque année en cette saison par des pluies de mousson, a déploré Maureen Harris, spécialiste des barrages laotiens pour l'ONG International Rivers.