"Donald Trump va continuer à se déchainer", prévoit sa nièce Mary

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Mary Trump connaît bien son oncle Donald, et elle ne le porte pas vraiment dans son cœur. Invitée exceptionnelle d’Europe 1 mardi matin, cette psychologue de profession prévient que l’actuel président américain n’est pas près de lâcher les rênes du pouvoir, malgré sa défaite électorale face à Joe Biden.
INTERVIEW

Dans la famille Trump, il y a la nièce, Mary. Et elle n’est pas vraiment fan de celui qui reste pour encore quelques semaines président des Etats-Unis. Psychologie clinicienne de profession, Mary Trump a écrit un livre au sujet de son oncle Donald, dont le titre laisse peu de place au doute quant aux sentiments qu’elle lui porte : Trop et jamais assez : comment ma famille a créé l'homme le plus dangereux du monde. Invitée exceptionnelle d’Europe 1 mardi matin, elle prévient que Donald Trump n’est pas prêt à lâcher le pouvoir, malgré sa défaite dans les urnes face à Joe Biden. "Il va continuer à se déchainer", prévoit-elle au contraire.

"Je pense qu'il est capable de tout", insiste Mary Trump. "Il a perdu, il a catégoriquement perdu. Et comparé à lui, les Républicains ont plutôt bien agi... donc il ne peut blâmer personne à part lui. Et ça, ça le rend fou", analyse-t-telle. "Il va continuer de se déchainer, d’autant qu’il sait qu'après avoir quitté le bureau ovale, il fera l'objet de poursuites pénales, qu'il va être condamné à payer les énormes dettes qu'il doit et qu'il a plusieurs procès qui l'attendent."

Retrouvez l'intégralité de l'interview exceptionnelle de Mary Trump : 

"Il continue de ne pas accepter le résultat de l'élection, ce le montre aussi mauvais qu'il est"

Pour Mary Trump, cette situation a au moins le mérite de montrer le vrai visage de Donald Trump. "Il continue de ne pas accepter le résultat de l'élection, ce qui est absurde et ridicule, et qui le montre aussi mauvais qu'il est", tacle-t-elle, avant de souligner les effets néfastes d’un tel acharnement : "certains l'écoutent encore et une grande majorité des Républicains s'interrogent sur la légitimité de l'élection, ce qui va rendre les choses encore plus difficiles pour Joe Biden et Kamala Harris qui ont déjà une tâche extrêmement difficile qui les attend, puisqu'il va falloir être efficace dès le début du mandat", s’inquiète-t-elle.

Surtout, pour Mary Trump, le mal est fait, et il est durable. "L'intégralité du parti républicain continue à supporter les affirmations ridicules de Trump sur les fraudes pendant le vote ou bien ne dit rien, et c'est très dommageable pour notre système électoral et notre démocratie", soupire-t-telle. "Et j'ai bien peur que l'on ait encore à faire à ces personnes déloyales, antidémocratiques, pour encore un bon moment."