Donald Trump relaie un étrange tweet affirmant que son nom est scandé lors des manifestations des "gilets jaunes"

, modifié à
  • A
  • A
Il y a huit jours, le président américain avait déjà signifié, d'un tweet ambigu, qu'il suivait de près les manifestations à travers la France des "gilets jaunes".
Il y a huit jours, le président américain avait déjà signifié, d'un tweet ambigu, qu'il suivait de près les manifestations à travers la France des "gilets jaunes". © Nicholas Kamm / AFP
Partagez sur :
Le président américain a retweeté un message étrange. Il prétend que les 'gilets jaunes' scandent son nom dans les rues de Paris.

Dans le rues de Paris, les manifestants scandent un message simple : "Nous voulons Trump". C'est en tout cas la théorie avancée, contre toute évidence, par un commentateur conservateur retweeté par Donald Trump, président de la première puissance mondiale. "Il y a des émeutes dans la France socialiste en raison de taxes d'extrême gauche sur l'essence", écrit Charlie Kirk, créateur de l'organisation conservatrice Turning Point USA.

Une affirmation qu'aucun élément concret ne vient corroborer. "Les médias n'en parlent presque pas. L'Amérique est en plein boom, l'Europe brûle. Ils veulent cacher la rébellion de la classe moyenne contre le marxisme culturel", poursuit le jeune homme dans ce message auquel @realDonaldTrump offre la caisse de résonance de ses 55 millions d'abonnés sur Twitter. "Les gens scandent 'Nous voulons Trump' dans les rues de Paris", ajoute-t-il, une affirmation qu'aucun élément concret ou témoignage sur le terrain ne vient corroborer.

Déjà un tweet ambigu il y a huit jours.  Il y a huit jours, le président américain avait déjà signifié, d'un tweet ambigu, qu'il suivait de près les manifestations à travers la France des "gilets jaunes", mouvement hétéroclite qui dénonce la baisse du pouvoir d'achat et la hausse des taxes sur le carburant décidée par Emmanuel Macron.