Coronavirus : l'Italie inquiète après deux décès

, modifié à
  • A
  • A
Une deuxième personne est morte des suites du coronavirus en Italie (photo d'illustration).
Une deuxième personne est morte des suites du coronavirus en Italie (photo d'illustration). © AFP
Partagez sur :
Quelques heures après l'annonce d'un premier décès sur le sol italien, le premier Européen à mourir des suites du coronavirus chinois, l'agence Ansa a fait état d'une deuxième victime, samedi. Les autorités ont confiné une dizaine de villes du nord du pays pour contenir l'épidémie. 

Une deuxième personne, testée positive au nouveau coronavirus, est décédée en Italie où une trentaine de cas de contamination ont été répertoriés jusqu'à présent dont plus de 25 en Lombardie, dans la région de Milan, ont annoncé les agences d'information italiennes.

Un premier décès dans la nuit

La deuxième victime qui était hospitalisée depuis une dizaine de jours et a succombé à la pneumonie virale est une Italienne résidant en Lombardie (nord), où plus d'une dizaine de villes ont été placées en semi-confinement depuis vendredi. Un premier décès en Italie, celui d'un homme de 78 ans, avait été annoncé dans la nuit.

Au total, l'Italie compte désormais une quarantaine de cas de contamination dont au moins 32 en Lombardie autour d'un foyer identifié à Codogno, à 60 km de Milan, 7 en Vénétie, venus s'ajouter depuis vendredi à trois premiers cas soignés à Rome, selon la télévision Sky Italia. La femme décédée dans la nuit habitait à Casalpusterlengo, non loin de Codogno.

La péninsule est désormais le pays le plus touché en Europe par l'épidémie de pneumonie virale qui a démarré en Chine en décembre.