Corée du Nord : Pyongyang annonce avoir testé une arme tactique "ultramoderne"

  • A
  • A
kim jong un
"Kim Jong Un a visité le site d'essais de l'Académie des sciences de défense et a supervisé le test d'une nouvelle arme tactique ultramoderne", a déclaré l'agence de presse officielle. Image d'illustration.a © KNS / KCNA / AFP
Partagez sur :

C'est la première fois que la Corée du Nord fait état d'un essai d'armements depuis qu'elle a entamé avec les Etats-Unis des négociation.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a supervisé le test d'une nouvelle arme tactique de haute technologie, a annoncé vendredi l'agence officielle au moment où les discussions entre Washington et Pyongyang sur la dénucléarisation patinent.

Un "succès" selon les autorités nord-coréennes. C'est la première fois que la Corée du Nord fait état d'un essai d'armements depuis qu'elle a entamé un délicat processus de négociations sur ses programmes nucléaire et balistique. "Kim Jong Un a visité le site d'essais de l'Académie des sciences de défense et a supervisé le test d'une nouvelle arme tactique ultramoderne", a déclaré l'agence de presse officielle, KCNA. Elle ajoute que l'essai a été couronné de succès mais n'a pas spécifié la nature de l'arme testée.

Washington se dit "confiant". Pyongyang a annoncé en avril la suspension de ses essais nucléaires et de ses tests de missiles balistiques, élément moteur de la spectaculaire détente en cours sur la péninsule. Celle-ci s'est traduite en particulier par trois sommets intercoréens et un tête à tête historique entre Kim Jong Un et Donald Trump. Le président américain n'a eu de cesse de saluer le comportement de Pyongyang.

Le département d'Etat américain a réagi en se disant "confiant" que les assurances faites par Kim Jong Un seraient tenues.

En juin à Singapour, Donald Trump et Kim Jong Un "ont pris un certain nombre d'engagements sur une dénucléarisation définitive et complètement vérifiée et sur la création d'un avenir plus brillant pour la Corée du Nord", a dit un porte-parole dans un communiqué. "Nous parlons avec les Nord-Coréens de l'application de tous ces engagements", a-t-il déclaré. "Nous restons confiants que les promesses faites par le président Trump et par le dirigeant Kim seront tenues".