Chine : une fosse septique à l'origine de l'explosion qui a fait deux morts

, modifié à
  • A
  • A
Chine, explosion Ningbo crédit : STR / AFP - 1280
Les vitres de plusieurs bâtiments ont été soufflées par l'explosion © STR / AFP
Partagez sur :

L'explosion qui a fait au moins deux morts et une vingtaine de blessés dimanche a été provoquée par une fosse sceptique.

Une fosse septique est à l'origine de l'explosion qui a frappé dimanche une grande ville portuaire chinoise et fait au moins deux morts et quelque 20 blessés, ont indiqué les autorités.

Deux morts. La déflagration s'est produite sur un terrain vague de Ningbo, dans la province du Zhejiang (est). Elle a été si forte qu'elle a été entendue à plus de 10 km, a rasé plusieurs bâtiments désaffectés et brisé les vitres de tours résidentielles avoisinantes. Le dernier bilan publié dimanche soir par la municipalité sur un réseau social fait état de deux morts, deux disparus, quatre blessés graves et de 15 autres personnes plus légèrement touchées.

Des gaz hautement inflammables. La police "a confirmé que le point d'origine de l'explosion est une fosse septique dans un terrain vague", a indiqué le communiqué. Du méthane et du sulfure d'hydrogène peuvent se former dans des fosses septiques. Ce sont des gaz hautement inflammables. Les autorités ont mis en place un cordon de sécurité autour des bâtiments détruits et enquêtent toujours pour connaître les causes de l'incident.

Terrain vague ou chantier de démolition. Lundi matin, des habitants balayaient encore des amas de débris et de verre sur le site de l'explosion. Des gravats ont été éparpillés dans un rayon de plusieurs centaines de mètres. La municipalité a indiqué que le lieu de la déflagration est un terrain vague. Des médias d'État l'ont présenté comme un chantier de démolition. Selon des habitants du quartier, des gens squattaient sur le site. "Mais la plupart sont partis il y a bien longtemps. C'était juste un terrain en friche", assure Mme Wu.

 

Mardi, les autorités ont finalement indiqué qu'une manipulation accidentelle d'explosifs clandestins était à l'origine de l'explosion. Un suspect de 33 ans a été arrêté.