Vers la fin du parti unique en Syrie

  • A
  • A
Partagez sur :

La Syrie a l'intention d'abroger un article constitutionnel qui désigne le parti Baas du président Bachar al Assad comme la formation dirigeante du pays, a annoncé lundi le ministre des Affaires étrangères Walid al Moualem.

Moualem a dit avoir été informé par le chef d'une commission chargée de réviser la constitution que, dans sa version remaniée, celle-ci autorisait le multipartisme et excluait toute "discrimination entre partis, ce qui signifie qu'il n'y a plus d'article 8".

En août dernier, président syrien Bachar al-Assad avait déjà promulgué un décret autorisant le multipartisme dans le pays.