Syrie : la "scandaleuse" passivité de l'Onu

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Conseil de sécurité de l'Onu s'est comporté de manière "scandaleuse" face à la crise syrienne, et le rôle des Nations unies devient de moins en moins pertinent, a estimé vendredi le ministre canadien des Affaires étrangères.

A l'issue de la réunion du groupe des Amis du peuple syrien qui se tenait vendredi à Paris, John Baird a exprimé sa colère face à l'attitude de la Russie, qui refuse que le Conseil de sécurité prenne des sanctions plus sévères contre le président syrien Bachar al Assad.