Monaco : l'agenda olympique bousculé

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le mariage d'Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock, samedi, a bousculé l'agenda du Comité international olympique (CIO) qui a repoussé la réunion de sa commission exécutive à Durban en Afrique du Sud; celle-ci subira du coup moins d'assauts des candidats à l'obtention des JO-2018.

Initialement programmé dimanche 3 juillet au matin, le début de la réunion de la quinzaine de dirigeants de l'exécutif du CIO a été repoussé au lundi 4 en début d'après-midi afin de permettre aux membres invités aux noces, à commencer par le président du CIO Jacques Rogge, de rejoindre l'Afrique du Sud. Au total, une cinquantaine de membres du CIO sur les 115 conviés ont répondu favorablement à l'invitation d'Albert, lui-même pilier de l'institution olympique depuis 1985 et cinq fois participant à des jeux Olympiques d'hiver, en bobsleigh.