Mali : les anti-junte en appellent à l'ONU

  • A
  • A
Partagez sur :

Le front anti-junte au Mali, qui regroupe partis politiques et organisations de la société civile, a appelé les Nations unies à intervenir d'urgence "pour éviter une catastrophe humanitaire à Gao, grande ville du nord du pays tombée sous le contrôle de rebelles et islamistes armés.

A Gao, "la population est actuellement assiégée et commence à manquer de nourriture", affirme le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR) dans un communiqué.

"Des menaces d'interruption des fournitures d'eau et d'électricité planent. Des enlèvements de petites filles sont également signalés. Pour éviter une catastrophe humanitaire, le FDR lance un appel pressant aux institutions spécialisées des Nations Unies pour sauver la population de Gao", ajoute son président, Siaka Diakité, dans ce texte ce texte daté de jeudi.