Le rapace qui avait "fugué" d'un parc animalier breton retrouvé vivant à 600 km

  • A
  • A
Le pygargue à tête blanche "était égaré et n'aurait pas pu revenir sur le site", a confié le gérant du parc animalier.
Le pygargue à tête blanche "était égaré et n'aurait pas pu revenir sur le site", a confié le gérant du parc animalier. © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :
Cinq jours après s'être échappé d'un parc animalier du Finistère, le pygargue à tête blanche baptisé "Dana" a été retrouvé dans le Loiret, à 600 kilomètres à l'est.

Un pygargue à tête blanche, rapace qui avait "fugué" lors d'une représentation à l'Aquashow d'Audierne, dans le Finistère, a finalement été retrouvé vendredi dans le Loiret, après avoir parcouru 600 kilomètres en deux semaines, a indiqué le parc animalier samedi.

Le rapace, qui passe difficilement inaperçu avec ses 2,20 mètres d'envergure, a été "retrouvé par des agents communaux sur le bord d'une route du Loiret, dans la commune d'Amilly, en train de dévorer un cadavre de chat probablement tué par des voitures", a expliqué Pierre Poussard, gérant du parc animalier, confirmant une information de Ouest-France.

carte rapace crédit : capture d'écran Google Maps

© @capture d'écran Google Maps

L'oiseau était perdu

L'oiseau, dont la majestueuse tête blanche est devenue l'un des principaux symboles des États-Unis, a été secouru d'abord par des pompiers, puis par un fauconnier et devrait retrouver le Finistère samedi soir. La direction du parc avait lancé un avis de recherche pour retrouver "Dana", son nom.

Le pygargue, qui n'existe pas en milieu naturel en France, "était égaré et n'aurait pas pu revenir sur le site", a ajouté Pierre Poussard, soulignant que "Dana" était en bonne santé. "Elle a dû se nourrir de cadavres", a-t-il ajouté.

Les + lus