Yvelines : une femme enceinte poignardée et un enfant grièvement blessé

, modifié à
  • A
  • A
Les faits sont survenus dans une artère calme de la ville de Limay, au nord-ouest de Paris. Photo d'illustration.
Les faits sont survenus dans une artère calme de la ville de Limay, au nord-ouest de Paris. Photo d'illustration. © PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :
À Limay, dans les Yvelines, une femme de 38 ans a porté plusieurs coups de couteau à la conjointe actuelle de son ex-mari. Elle a été arrêtée vendredi matin et une enquête a été ouverte.

Une femme enceinte de huit mois a été poignardée à son domicile à Limay, dans les Yvelines, et un enfant a été grièvement blessé, des faits pour lesquels l'ex-femme du compagnon de la victime a été interpellée vendredi matin, a appris l'AFP de source policière, confirmant des informations du Parisien.

L'enfant a fait une grave chute sur la tête. Vers 16 heures, jeudi, avenue du docteur Guilleminot, une femme s'est rendue au domicile de la victime de 31 ans, la frappant de plusieurs coups de couteau au ventre et à la gorge, a indiqué une source policière. Un enfant de deux ans, bousculé à cette occasion, a fait une grave chute sur la tête et a perdu connaissance. La victime, qui a perdu l'enfant qu'elle portait, était toujours dans le coma dans l'après-midi, mais les jours du petit garçon n'étaient plus en danger, a indiqué une source policière.

Elle aurait agi par "jalousie". Soupçonnée d'être l'auteur de ces coups, l'ex-femme du compagnon de la victime a été arrêtée vendredi matin à 9h30 à son domicile de Mantes-la-Ville, dans le même département, a précisé la police. Elle a déclaré à sa mère avoir porté les coups de couteau, et a été placée en garde à vue. Cette femme de 38 ans, de nationalité sri-lankaise comme la victime, aurait agi par "jalousie", selon cette même source. Elle avait déposé une plainte en janvier contre la nouvelle compagne de son ex-mari, pour "maltraitances" sur ses enfants, mais ces accusations n'avaient pas été corroborées. Une enquête pour "tentative d'homicide" a été confiée au commissariat de Mantes-la-Jolie.

Les + lus