Une femme se disant victime de violences mise en examen pour tentative de meurtre sur son conjoint

  • A
  • A
L'homme a été placé sous le statut de témoin assisté (photo d'illustration).
L'homme a été placé sous le statut de témoin assisté (photo d'illustration). © AFP
Partagez sur :
Une femme de 22 ans a été mise en examen pour tentative de meurtre après avoir porté des coups de couteau à son conjoint, a indiqué samedi le procureur d'Orléans, précisant qu'elle affirmait avoir subi des violences de la part de la victime. 

Une jeune femme de 22 ans a été mise en examen pour tentative de meurtre sur son conjoint à Orléans alors que, selon elle, il lui aurait fait subir des violences, a-t-on appris samedi auprès du parquet de la ville.

Mercredi, vers minuit, une dispute sur fond de jalousie, éclate au sein de ce couple, qui a une fille de deux ans. "Elle lui porte plusieurs coups de couteau sur l'omoplate, le triceps, la joue", a affirmé à l'AFP le procureur d'Orléans Nicolas Bessone, confirmant une information de La République du centre.

L'homme placé sous le statut de témoin assisté

Le conjoint, âgé de 28 ans, s'est vu prescrire cinq jours d'ITT. Lors de son placement en garde à vue, la jeune femme a affirmé avoir subi des violences par le passé de la part de son conjoint. En mars 2019, des policiers s'étaient rendus au domicile du couple pour une altercation présumée, mais elle n'avait finalement pas déposé plainte. Et en novembre, "elle dit qu'il y a eu une altercation alors qu'ils étaient en séparation, elle dépose plainte mais n'a jamais produit de certificat médical", d'après le procureur.

La mise en cause a été mise en examen pour tentative de meurtre par conjoint et placée sous contrôle judiciaire, alors que le parquet avait requis un placement en détention provisoire. L'homme, qui a été placé en garde à vue et déféré, a été placé sous le statut de témoin assisté alors que le parquet avait demandé un contrôle judiciaire.