Un homme lié au narco-banditisme tué par balles à Marseille

, modifié à
  • A
  • A
L'homme de 28 ans était connu des services de police. (Photo d'illustration)
L'homme de 28 ans était connu des services de police. (Photo d'illustration) © DGPN-SICOP
Partagez sur :
"La piste du règlement de compte lié au trafic de stupéfiants est privilégiée", a déclaré le procureur de la République, Xavier Tarabeux.

Un homme de 20 ans, lié au narco-banditisme, grièvement blessé par balles, jeudi après-midi, à Marseille, est mort des suites de ses blessures, a appris l'AFP de sources judiciaire et policière. "La piste du règlement de compte lié au trafic de stupéfiants est privilégiée", a déclaré à l'AFP le procureur de la République Xavier Tarabeux. Le jeune homme avait déjà été condamné pour trafic de drogue et il était également impliqué dans un dossier de ce type en cours.

Trois détonations entendues par des témoins. Vers 14 heures, cet homme a été grièvement blessé par balles alors qu'il venait de garer son véhicule et qu'il traversait une rue d'un quartier proche de la gare Saint-Charles. Trois détonations ont été entendues par des témoins, a poursuivi le procureur. La victime est morte peu après à l'hôpital, a indiqué une source policière, confirmant une information du quotidien La Provence. La police judiciaire est chargée de l'enquête.

Quinze morts dans des règlements de compte depuis le début de l'année dans la région. Depuis le début de l'année, quinze personnes ont été tuées dans la région marseillaise dans des règlements de compte liés au trafic de stupéfiants, soit plus que sur l'ensemble de l'année 2017. En 2017, quatorze personnes avaient perdu la vie dans des règlements de compte dans les Bouches-du-Rhône, selon la préfecture de police, contre 29 en 2016.