Saint-Brieuc : un homme laisse son enfant de 18 mois seul pour faire la fête ... puis va se plaindre à la police

, modifié à
  • A
  • A
L'homme a été placé en garde à vue pour délaissement d’enfant et conduite en état d'ébriété. © Jeff PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Les pompiers sont intervenus pour aller chercher l'enfant et ont été contraints de casser la porte d'entrée de l'appartement. L'homme s'est ensuite présenté au commissariat, ivre, pour s'en plaindre.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une femme de 30 ans appelle la police à Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor. Cette dernière, sortie avec des amies, raconte aux forces de l’ordre qu’elle a laissé la garde de sa fille de 18 mois à son compagnon, dont elle est sur le point de se séparer.

Les pompiers cassent la porte d'entrée. Problème : l’homme a lui aussi décidé de faire la fête et aurait laissé le bébé seul, enfermé dans l’appartement, comme le relate Ouest-France. Pompiers et policiers se rendent devant l’appartement, situé dans le centre-ville de Saint-Brieuc. Les pompiers cassent la porte d’entrée pour récupérer l’enfant, qui va bien.

L'affaire rebondit à 4h30. Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Vers 4h30, un homme débarque au commissariat pour se plaindre… qu’il vient de retrouver la porte de son appartement cassée en rentrant de soirée. L’homme de 30 ans, ivre, est conduit par les policiers dans les geôles du commissariat. Lorsque les forces de l’ordre lui demandent comment il est venu jusqu’au commissariat, l’homme répond… qu’il a pris sa voiture.

Délaissement d'enfant et conduite en état d'ébriété. Le trentenaire a été placé en garde à vue pour délaissement d’enfant et conduite en état d'ébriété. Il est ressorti libre dimanche. Le procureur devrait prendre prochainement une décision pour les poursuites judiciaires.

Les + lus