Rhône : violences urbaines à Vaulx-en-Velin, la police municipale ciblée

  • A
  • A
Les violences ont visé le commissariat municipal de la ville.
Les violences ont visé le commissariat municipal de la ville. © DGPN-SICOP
Partagez sur :
Des jets de projectiles ont visé le commissariat de police. Ces violences semblent être la conséquence d'un contrôle de police sur le conducteur d'un scooter.

Des violences urbaines ont éclaté dans la nuit de jeudi à vendredi dans le quartier du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin, dans la métropole de Lyon, ciblant notamment le poste de la police municipale, a-t-on appris de sources concordantes. Ces violences semblent être la conséquence d'un contrôle de police sur le conducteur d'un scooter.

Jets de projectiles sur le commissariat. Après des jets de projectiles sur le commissariat de police, un groupe de plusieurs dizaines d'individus s'est attaqué au poste de la police municipale, selon la préfecture du Rhône. Des impacts de projectiles ont été relevés sur la façade, dont les vitres ont été fissurées. Des détritus ont été incendiés à proximité et la devanture d'une boutique d'optique située dans ce quartier sensible a été dégradée.

Aucune interpellation. Une colonne de la compagnie départementale d'intervention a sécurisé le quartier où les troubles ont pris fin peu avant 2h00, a ajouté la préfecture. Il n'y a pas eu d'interpellations. Ces violences urbaines interviennent au lendemain de la décision de la maire PS de la ville Hélène Geoffroy d'armer ses policiers municipaux, de créer des brigades de nuit et de renforcer la vidéoprotection.

Symbole du malaise des banlieues. Depuis le 18 mai, cette ville de la banlieue lyonnaise, symbole du malaise des banlieues dans les années 90, connaît une flambée de violence que la maire a expliqué jeudi par une "transformation urbaine qui bouscule ce qui est enraciné dans la ville en terme de trafics". Vendredi matin, Hélène Geoffroy s'est rendue au Mas du Taureau "à la rencontre des habitants", a indiqué son entourage.