Plus de trois tonnes de cocaïne à destination de Marseille saisies en Italie, un record

, modifié à
  • A
  • A
cocaïne 1:23
La drogue aurait pu rapporter 230 millions d'euros à la revente au détail, selon l'OFAST. © ERNESTO BENAVIDES / AFP
Partagez sur :
Les policiers français et italiens ont réussi une saisie record de cocaïne jeudi. Plus de trois tonnes de drogue provenant de Colombie ont été interceptées. "La plus grosse saisie de cocaïne jamais réalisée en France métropolitaine", selon les enquêteurs. Trois suspects ont été arrêtés près de Marseille.

Plus de trois tonnes de cocaïne ont été saisies jeudi par les policiers français et italiens. Un record en France métropolitaine selon les enquêteurs français, même si techniquement, elle a été réalisée en Italie. Trois suspects arrêtés près de Marseille sont actuellement en garde à vue, interrogés par les enquêteurs de l'Office anti-stupéfiants (OFAST) qui les surveillaient depuis la livraison.

Coordination franco-italienne réussie

La coopération franco-italienne a parfaitement fonctionné. Le porte-conteneurs, battant pavillon des îles Marshall, a quitté la Colombie il y a trois semaines avec 3,3 tonnes de cocaïne à bord. Et s'est dirigé vers l'Espagne, Malte, l'Italie, puis Marseille, sa destination finale. Mais lors de son escale italienne lundi, à Livourne, les Carabinieri ont saisi une grande partie de la cocaïne et l'ont remplacée par de la poudre de substitution, dans des sacs de sport identiques.

Jeudi matin, au port de Marseille, trois trafiquants chevronnés ont récupéré comme prévu les 90 sacs et les ont chargé dans un fourgon sous l’œil discret des enquêteurs. Ces derniers les ont cueillis un peu plus tard dans une villa près de l'étang de Berre, au moment où les suspects déchargeaient la cargaison. Il s'agit de trois hommes de 38 et 43 ans, déjà bien connus pour trafic de drogue.

La drogue aurait pu rapporter 230 millions d'euros à la revente au détail

Cette saisie constitue une prise record pour l'OFAST, le nouvel Office anti-stupéfiants né le 1er janvier 2020. Qui plus est dans une affaire touchant au port de Marseille, jusqu'ici réputé impénétrable pour les policiers, bien plus encore que celui du Havre. La drogue aurait pu rapporter 230 millions d'euros à la revente au détail, selon l'OFAST.

La plus grosse prise de cocaïne jamais signée par les autorités françaises, de 4,3 tonnes, avait eu lieu en 2006 au large de la Martinique, dans les Antilles françaises, à bord d'un cargo panaméen. Sur l'année 2019, 14,5 tonnes de cocaïne avaient été saisies en France, un niveau record.

Europe 1
Par Guillaume Biet, édité par Céline Brégand