Ouverture d'une enquête après des messages menaçants visant Roissy et Orly

  • A
  • A
"Une plainte est en cours de dépôt", a affirmé le groupe ADP.
"Une plainte est en cours de dépôt", a affirmé le groupe ADP. © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :
Trois courriers électroniques menaçants ont été envoyés au groupe Aéroports de Paris, qui indique qu'une plainte est "en cours de dépôt". 

"Nous allons poser une bombe dans votre aéroport" : le parquet de Créteil, dans le Val-de-Marne, a ouvert une enquête judiciaire après des messages menaçants visant les aéroports parisiens de Roissy et Orly, a-t-il indiqué jeudi, confirmant une information de LCI.

Au total, trois courriers électroniques ont été envoyés au groupe Aéroports de Paris (ADP). Deux d'entre eux évoquaient l'aéroport de Roissy, deuxième aéroport d'Europe, et ont été envoyés fin mai. Le dernier, qui date du 4 juin, visait Orly.

"Il y a des bombes, ça va exploser"

"Nous allons poser une bombe dans votre aéroport" ou encore "il y a des bombes, ça va exploser !", pouvait-on lire dans ces courriers, selon une source proche du dossier.

L'enquête, ouverte dans la foulée du dernier courrier, vise des faits de menaces de mort et été confiée à la police aux Frontières (PAF).

Une plainte "en cours de dépôt"

De son côté, le groupe ADP a indiqué à l'AFP qu'une plainte était "en cours de dépôt", se refusant à d'autres commentaires.

"Pour l'heure, les investigations portent sur les différentes adresses IP retrouvées par les enquêteurs", précise le parquet qui indique qu'aucune personne n'a été identifiée."Aucune piste n'est privilégiée", souligne la source proche de l'enquête.