La famille d'une française retrouvée morte en Croatie réclame des "réponses" à la justice

  • A
  • A
Le corps de la jeune Anne-Cécile Pinel, disparue en 2014 en Croatie, a été retrouvé en janvier dernier.
Le corps de la jeune Anne-Cécile Pinel, disparue en 2014 en Croatie, a été retrouvé en janvier dernier. © Capture d'écran Youtube/Olivier Pinel
Partagez sur :
Les circonstances de la mort d'Anne-Cécile Pinel, une jeune Française dont le corps avait été retrouvé en janvier en Croatie, n'ont toujours pas été éclaircies. Sa famille se sent abandonnée par la justice et réclame "des explications".      

C'est une famille qui se sent laissée à l'abandon par la justice et n'a aucune réponse. En janvier dernier, le corps d'Anne-Cécile Pinel, une jeune Française dont la disparition en Croatie avait été signalée en juillet 2014, a été retrouvé. Il se trouvait alors à 1,5 kilomètre seulement de la camionnette de la jeune femme et du lieu où se déroulait le festival de musique auquel elle assistait, sans son téléphone ni son sac, retrouvés plus loin.

"On aimerait avoir des explications". Aujourd'hui, le père de la victime, Michel Pinel, demande des comptes à la justice française qui, selon lui, traîne les pieds pour faire avancer l'enquête. "À l'heure actuelle, nous avons très peu d'éléments de Croatie, si ce n'est une autopsie très, très courte, faisant état de deux impacts sur le crâne avec des fissures", raconte-t-il à Europe 1. "On aimerait avoir des explications sur ces impacts mais aussi un certain nombre de réponses à une multitude de questions qu'on a posées au juge d'instruction. Juge qui, depuis un an, n'a absolument rien fait."

Les avocats de Michel Pinel demandent d'ailleurs son dessaisissement. Ils souhaitent aussi que des actes d'enquête soient réalisés, notamment des expertises sur différents ADN retrouvés dans le véhicule, ainsi que sur des traces de sang.

Europe 1
Par Chloé Triomphe, édité par M.B.