Strasbourg : un quinquagénaire placé en détention provisoire après avoir appelé 726 fois la police

, modifié à
  • A
  • A
L'homme a composé le numéro de la police à plus de 700 reprises (photo d'illustration).
L'homme a composé le numéro de la police à plus de 700 reprises (photo d'illustration). © MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :
Lors de la seule matinée du 31 août, l'homme de 59 ans a composé le numéro d'urgence sans motif valable à 18 reprises. Il sera jugé le 11 octobre. 

Un quinquagénaire a été placé en détention provisoire dans l'attente de son procès pour avoir appelé la police sans raison valable à... plus de 700 reprises depuis le début de l'année. 

18 appels en une matinée. L'homme a été interpellé le 31 août à Strasbourg, après avoir appelé les forces de l'ordre à 18 reprises en une seule matinée. En remontant la ligne pour vérifier qu'il ne s'agissait pas véritablement d'une personne en détresse, les enquêteurs ont trouvé le quinquagénaire alcoolisé, à son domicile. 

La suite de l'enquête a révélé que l'homme de 59 ans, sans emploi, avait composé le 17 pas moins de 726 fois depuis le début de l'année, soit une moyenne de trois appels par jour. Or "une ville comme Strasbourg tourne entre 400 et 500 appels par jour sur cette ligne là", explique à Europe 1 Jean Hayet,  directeur central adjoint de la Sécurité publique du Bas-Rhin. "Quand une ligne est bloquée par des appels malveillants, on peut avoir quelqu'un qui a vraiment besoin et qui n'arrive pas à nous joindre."

Un an de prison encouru. Déjà jugé pour des faits similaires, l'homme avait été condamné à un mois de prison en décembre 2017. Il doit à nouveau être jugé le 11 octobre prochain et encourt un an de prison et 15.000 euros d'amende. 

Europe 1
Par Guillaume Biet