Incendie d'un chalutier espagnol : mort d'un marin pendant le sauvetage

  • A
  • A
La SNSM n'est pas parvenue à sauver l'un des marins du Barranco. Photo d'illustration.
La SNSM n'est pas parvenue à sauver l'un des marins du Barranco. Photo d'illustration. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :
Le marin du Barranco est mort d'une crise cardiaque lors de l'opération de sauvetage, vendredi matin. Les rescapés ont été transférés sur le port espagnol de Selva.

Un chalutier espagnol a pris feu vendredi matin à l'est du cap Béar, à la frontière franco-espagnole, et l'un des quatre membres d'équipage est décédé pendant l'opération de sauvetage, a indiqué la Préfecture maritime de la Méditerranée.

Alerte lancée à 7h30

À l'issue de l'intervention menée en coordination par les services français et espagnol, le service espagnol de sauvetage, MRCC, "a rapporté le décès par arrêt cardiaque d'un des quatre marins du chalutier en feu", le "Barranco", a précisé la préfecture dans un communiqué. La victime et les rescapés, d'abord pris en charge par deux chalutiers espagnols puis par une vedette espagnole de sauvetage Salvamar, ont été transférés au port espagnol de Selva. 

L'alerte avait été lancée côté français à 07h30 par le sémaphore de Béar, et une vedette SNSM dépêchée de Port-Vendres auprès du chalutier, à 22 kilomètres à l'est du cap Béar, tandis que le contact était pris avec les autorités espagnoles. La vedette SNSM de Port-Vendres est restée dans la matinée autour du navire en feu pour assurer la sécurité dans la zone, a ajouté la préfecture.

Les + lus