Haute-Vienne : un policier se suicide avec son arme au commissariat de Limoges

, modifié à
  • A
  • A
Le policier s'est donné la mort dans les vestiaires de son unité. (Photo d'illustration)
Le policier s'est donné la mort dans les vestiaires de son unité. (Photo d'illustration) © DGPN-SICOP
Partagez sur :
Un policier, père de famille de 45 ans qui appartenait à la formation urbaine motocycliste de Limoges, s’est tiré lundi matin une balle en plein cœur.

Un policier de 45 ans s'est donné la mort lundi matin avec son arme de service au sein du commissariat de Limoges, a fait savoir une source policière. Ce père de famille, motard de la formation urbaine motocycliste, s'est tiré une balle dans le cœur peu après 8 heures, dans les vestiaires de son unité. Il a été découvert par un de ses collègues.

"On n'a rien vu venir". Une cellule psychologique a été mise en place, les premiers intervenants et collègues du policier ont été vus dans la journée, et la police judiciaire saisie pour déterminer les cause du passage à l'acte. Le policier "n'était pas en maladie, travaillait la semaine dernière et avait pris son service normalement lundi matin à 7 heures. On n'a rien vu venir", a indiqué le directeur départemental de la sécurité publique de la Haute-Vienne, Paul Agostini.

Les + lus