Essonne : incidents devant des lycées vendredi matin, plusieurs arrestations

  • A
  • A
Pour éviter les attroupements gênant la venue des pompiers, les policiers ont lancé des gaz lacrymogènes, vendredi, devant des lycées de l'Essonne. (Photo d'illustration)
Pour éviter les attroupements gênant la venue des pompiers, les policiers ont lancé des gaz lacrymogènes, vendredi, devant des lycées de l'Essonne. (Photo d'illustration) © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :
Dans l'Essonne, une dizaine de lycéens ont été arrêtés par la police vendredi suite à des incidents avec les forces de l'ordre près de plusieurs établissements scolaires. 

Une dizaine de jeunes ont été arrêtés vendredi matin après des incidents devant des lycées en Essonne, où les rassemblements aux abords d'établissements scolaires se succèdent depuis le début de la semaine dans un contexte de contestation sociale, a-t-on appris de source policière.

Après des incidents à Massy et des attroupements devant d'autres lycées du département ces derniers jours, des lycéens étaient vendredi rassemblés devant leurs établissements à Montgeron et Longjumeau. Ils étaient une centaine devant un lycée de Montgeron, où huit personnes ont été arrêtées, et une centaine devant un établissement à Longjumeau, où quatre jeunes ont été arrêtés.

"Jets de pierre" et "feux de poubelle"

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes à plusieurs reprises, après "des jets de pierre, ou parce que des jeunes bloquaient l'accès aux pompiers venus éteindre des feux de poubelle", a précisé la source policière. Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent des attroupements de lycéens et de larges nuages de gaz lacrymogènes. Selon une source proche du dossier, les jeunes interpellés depuis le début de la semaine évoquent des rassemblements "contre Macron", dans le contexte d'un appel à une journée de grève et de mobilisation nationale contre la réforme des retraites le 5 décembre.

Les + lus