Elle vole la carte bleue de supporters de l’OM et flambe… chez Vuitton

  • A
  • A
Les Yankee sont l'un des principaux groupes de fans marseillais. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Le responsable des Yankee, l’un des principaux groupes de fans marseillais, a été piégée par trois femmes. Le préjudice s’élèverait à près de 13.000 euros. 

L’histoire est digne du célèbre titre d’IAM, Elle donne son corps avant son nom. Michel Tonini, le célèbre responsable des Yankee, l’un des principaux groupes de supporters de l’OM, a été escroqué par trois jeunes femmes. Selon La Provence, l’une d’entre elles a subtilisé la carte bleue de l’association pour, notamment, s’offrir "des sacs et des chaussures" chez Louis Vuitton. Au total, le préjudice s’élèverait à 13.000 euros, selon le quotidien régional.

Une soirée qui se transforme en piège. Les faits se sont déroulés début décembre, quand Michel Tonini rencontre sur le Vieux-Port trois jeunes femmes "plutôt sexy et âgées de 23 à 25 ans". Rapidement, ils prennent un verre au bar de la Marine, avant de prolonger la soirée tard dans la nuit. Mais, à son réveil, le patron des Yankee constate que la carte bleue de son association a été volée. Ses soupçons se portent immédiatement sur les trois jeunes femmes.

L’une de ses connaissances repère une jeune femme aux Galeries Lafayette, en train d'utiliser la carte de l'association, et prévient immédiatement Michel Tonini. Le responsable "parvient alors à récupérer son bien et tente, en vain, pendant une dizaine de jours, d’obtenir réparation", écrit La Provence. Mi-décembre, Michel Tonini se résout finalement à porter plainte à la mi-décembre. La suspecte, qui s’est rendue à la police, a avoué "à demi-mot" et "aurait restitué une partie de son butin." En attendant d’entendre les versions des deux autres jeunes femmes, la suspecte a été laissé libre.

 

 

Europe 1
Par J.R.