Deux parents condamnés après avoir abandonné leurs fils de 4 et 6 ans sur un trottoir

  • A
  • A
(Photo d'illustration) Les deux enfants ont été placés dans une famille d'accueil.
(Photo d'illustration) Les deux enfants ont été placés dans une famille d'accueil. © DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :
Deux parents qui ne voulaient pas s'occuper de leurs enfants de 4 et 6 ans, ont été condamnés à huit mois de prison avec sursis. La mère les avait notamment abandonnés en pyjama sur le trottoir devant le domicile de leur père, absent à ce moment-là. 

C'est une histoire aussi invraisemblable que triste pour les victimes. Un père et une mère ont été condamnés par le tribunal de Laon à huit mois de prison avec sursis pour soustraction à leurs obligations parentales vis-à-vis de leurs fils de 4 et 6 ans, rapporte le journal L'Union

Séparé depuis le début de l'année 2018, ce couple ne se battait pas pour avoir la garde de ses deux enfants, au contraire. "Ils se renvoient les enfants et parfois, ils reviennent comme un boomerang", a ainsi résumé lors de l'audience Me Vignon, l'avocat des deux victimes. Une situation tendue entre les anciens conjoints qui mène à ce jour de mars 2018, où la mère décide d'abandonner ses deux enfants sur le trottoir devant le domicile de leur père, sous la pluie, alors que ce dernier est absent. 

Abandonnés en pyjama sur le trottoir

Quelques heures auparavant, le père avait accompagné ses fils chez la mère, qui, n'en voulant pas, a donc décidé de les ramener chez leur père. "Elle les a déchargés comme des encombrants que l’on met devant chez soi en attendant le ramassage", a taclé l'avocat. Le calvaire des deux enfants de 4 et 6 ans abandonnés en pyjama a pris fin grâce à une voisine qui les a recueillis, avant d'appeler immédiatement les forces de l'ordre. Pour soustraction à ses obligations parentales, la mère a été condamnée à huit mois de prison avec sursis et doit verser 2.000 euros à ses deux fils au titre du préjudice moral. 

Jugé pour les mêmes faits, mais en ajoutant des violences commises à l'encontre de l'aîné de 6 ans, le père a également écopé de huit mois de prison avec sursis, doit verser 3.000 euros à ses enfants et suivre un stage de responsabilité parentale. Stage qui doit être effectué à ses frais. Quant aux deux jeunes garçons, ils ont été placés en famille d'accueil. Leurs parents ont un droit de visite à hauteur d'une heure par mois.