Echirolles : il prend une photo sous la jupe d'une gendarme et finit en garde à vue

  • A
  • A
© PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :
Un homme de 37 ans a pris une photo sous la jupe d'une gendarme qui n'était pas en service dans une galerie marchande, à Echirolles, vendredi 22 février. L'homme a déjà été condamné à trois mois de prison avec sursis en 2018 pour upskirting. 

C'est dans une galerie marchande d’Échirolles que la gendarme a été victime "d'upskirting" vendredi 22 février, une pratique qui consiste à filmer ou à prendre une photo de dessous de la jupe d'une femme. Mais l'homme de 37 ans qui a pris cette photo ne savait pas que sa victime était une gendarme qui n'était pas en service, précise France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Un homme connu pour des faits similaires. Pas dupe, la gendarme a tout de suite senti qu'il se tramait quelque chose d'anormal et appelle les agents de sécurité de la galerie marchande pour qu'ils interpellent l'individu. Une fois la police sur place, l'homme reconnaît les faits, la gendarme décide de porter plainte pour "atteinte à la vie privée", et l'homme finit en garde à vue. C'est là que les forces de l'ordre se rendent compte que l'homme n'en n'est pas à son coup d'essai en matière d'"upskirting" puisqu'il a déjà été condamné en 2018 à trois mois de prison avec sursis pour des faits similaires.

Les + lus