Coronavirus : des détenus s'emparent du toit de la prison d'Argentan

, modifié à
  • A
  • A
Photo d'illustration
Photo d'illustration © Pixabay
Partagez sur :
Jeudi soir, une quinzaine de détenus ont réussi à atteindre le toit de la prison d'Argentan, dans l'Orne. Ils ont été délogés par une équipe d'intervention, dans un contexte de tensions en pleine épidémie de coronavirus. 

Une intervention du corps d'intervention d'élite de l'administration pénitentiaire (Eris) a mis fin jeudi soir à l'action d'une quinzaine de détenus sur le toit de la prison d'Argentan, dans l'Orne, dans un contexte de tensions dans les prisons en raison du coronavirus. Vers 19H30, "l'intervention était finie", a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'administration pénitentiaire.

Deux heures plus tôt, "des détenus, qui étaient en promenade, ont atteint le toit d'un bâtiment et vers 17H30 les Eris ont débuté une intervention", tentant de les faire descendre, avait indiqué à l'AFP la direction interrégionale des services pénitentiaires. Depuis l'annonce mardi de la suspension des parloirs à cause de l'épidémie de coronavirus, les tensions se multiplient dans les prisons françaises.