Bagarre à Orly : d'après la vidéosurveillance, c'est Booba qui a attaqué Kaaris

, modifié à
  • A
  • A
Les vidéos filmées par les passagers attestent de la violence des hommes de Booba.
Les vidéos filmées par les passagers attestent de la violence des hommes de Booba. © Capture d'écran
Partagez sur :
Alors que les clans de Booba et Kaaris se rejettent la responsabilité de la violente bagarre à l'aéroport d'Orly, la vidéosurveillance semble indiquer que c'est Booba qui a porté le premier coup.

Booba et Kaaris vont dormir en prison au moins quelques jours. Après leur violente altercation à l'aéroport d'Orly mercredi, les deux rappeurs ont été placés en détention provisoire jusqu'à la tenue de leur procès, renvoyé au 6 septembre par le tribunal correctionnel de Créteil. Samedi, à l'audience, les avocats des deux parties ont défendu la même ligne : leur client n'a fait que se défendre quand son adversaire l'a attaqué. Mais les procès-verbaux des images de vidéosurveillance, consultés par Le Parisien, semblent pointer l’initiative de la rixe du côté de Booba.

Booba porterait le premier coup. L'incident s'est déroulé dans le hall 1 d'Orly, un peu avant 15h, au niveau de la salle d’embarquement numéro 10. Booba et Kaaris, et leurs proches, sont tous enregistrés sur le même vol pour Barcelone, où ils doivent se produire le soir-même. D'après les enquêteurs de la vidéosurveillance de l'aéroport, Kaaris arrive sur place le premier, à 14h50, et prend le temps de faire des selfies avec des fans. Booba arrive six minutes plus tard. "A 14h56, constatons l’arrivée d’un pas décidé de Booba, accompagné de Cheick F. (son garde du corps, également poursuivi, ndlr). Au même moment, Kaaris se lève de son siège", note un enquêteur dans le procès-verbal.

Les deux hommes se retrouvent face à face, à quelques mètres de distance, une situation déjà observable sur les vidéos amateurs prises par des passagers incrédules. Selon l'enquêteur, Booba "lâche au sol le sac qu’il tenait et continue d’avancer tout droit d’un pas déterminé" vers son ancien ami, avec lequel il est en froid depuis des années. Kaaris et ses trois amis avancent vers le "Duc de Boulogne" avant de reculer quand ils constatent qu'il continue d'avancer vers eux. "A 14h56 et 20 secondes, constatons l’accélération de Booba et Cheick F. qui se ruent sur Kaaris, Booba lui porte alors un coup de pied de face", décrivent les enquêteurs. C'est le début de la bagarre.

Quelques secondes de déchaînement. La suite est déjà visible sur les réseaux sociaux : les membres des deux clans se ruent les uns sur les autres dans une bataille rangée d'une violence inouïe. Kaaris se réfugie dans une boutique de duty-free pendant que Booba et ses acolytes s'acharnent sur un de ses proches à coups de pieds, de poings et de bouteilles de parfum. C'est à ce moment là que les policiers interviennent pour séparer et interpeller les hommes impliqués. Le combat n'a duré que quelques secondes entre 14h56 et 14h57. Les images de vidéosurveillance seront utilisées au procès des deux rappeurs.