Aude : 760 hectares ravagés par des incendies de forêts, 80 personnes évacuées

, modifié à
  • A
  • A
(Illustration) © BERTRAND LANGLOIS / AFP
Partagez sur :

Deux campings situés "assez loin de l'incendie" ont été évacués par les secours "à titre préventif", soit 80 campeurs, ont indiqué jeudi les pompiers.

Plus de 760 hectares ont été ravagés par des incendies de forêts dans l'Aude entre mercredi et jeudi, les feux ne progressant plus jeudi matin, ont indiqué jeudi les pompiers et la préfecture. Le principal sinistre, dont l'origine n'a pas été déterminée, a débuté mercredi vers 17h40 non loin de Port-La-Nouvelle et Sigean. 

Deux campings évacués. Attisé par un vent de plus de 50 km/h, le feu dans un relief escarpé a détruit environ 700 hectares et continuait à progresser à 1h du matin, toujours en raison de vents assez forts, entre 40 et 50 km/h, a-t-on expliqué de même source. Deux campings situés "assez loin de l'incendie" ont été évacués par les secours "à titre préventif", soit 80 campeurs, a-t-on ajouté de même source. En fin d'après-midi et jusqu'à la tombée de la nuit, deux Canadair, deux Tracker et un Dash sont venus renforcer les moyens terrestres. Le feu a été fixé et il ne progressait plus à 2h30, selon un communiqué de la préfecture. 

Aucune victime. Aucun camping n'a finalement été touché par le feu, ont précisé les pompiers jeudi à 7h30, mais les 300 sapeurs-pompiers qui ont lutté dans la nuit contre le sinistre restaient présents sur place jeudi matin pour le maîtriser complètement. Aucune victime n'est à déplorer, selon la même source. "Par mesure de précaution", les touristes évacués de deux campings de Port-la-Nouvelle et La Palme ont été accueillis dans des structures communales toute la nuit et devaient retrouver leurs tentes au matin, selon la préfecture.

Deux autres incendies maîtrisés. Par ailleurs, deux autres incendies qui s'étaient déclarés mercredi après-midi, également dans l'Aude, ont été maîtrisés mais restaient pour la nuit sous surveillance, notamment l'un qui a détruit 60 hectares à Tourouzelles-Escalles. Le second avait été limité à cinq hectares.

Les + lus