La policière écrouée déjà dans le viseur de l'IGS

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La policière de la Direction territoriale de la sécurité publique de Seine-Saint-Denis mise en examen et écrouée en Seine-Maritime pour des faits de trafic de stupéfiants était connue de l'Inspection générale de services, la police des polices, selon des informations d'Europe 1.

Il y a un an, dans une supérette à Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, alors qu'elle se trouvait dans une file d'attente d'un supermarché, le ton était monté avec le gérant du magasin à qui elle reprochait le temps d'attente dans la queue. Elle avait alors sorti son arme de service de son sac à main et la tension avait fini par redescendre. Mais des clients avaient noté sa plaque d'immatriculation. Résultat : elle avait été suspendue plusieurs mois après une enquête disciplinaire de l'IGS. Pourtant, selon ses collègues, la jeune femme était une bonne policière, officier de police judiciaire.

Les + lus