Le Pic du Midi d'Ossau fête ses 20 ans

, modifié à
  • A
  • A
3:42
© Europe 1
En balade ce week-end est une chronique de l'émission Europe Matin - Week-end - 6h-9h
Partagez sur :

Chaque dimanche, Vanessa Zha et Marion Sauveur nous emmènent en week-end gourmand et livrent leurs adresses coups de cœur.

C’est un "phare" un peu particulier qui fête cette année les 20 ans de son ouverture au public, qui se situe à 3.000 m d’altitude et qui est à la fois Site naturel national et première Réserve Internationale du Ciel étoilé en France. Il s'agit du Pic du Midi, le phare des Pyrénées. 

C'est une destination à part entière puisque l’on peut rester dormir sur place, à 27maximum -dans les des chambres des chercheurs, elles sont spartiates mais les meubles sont tout de même signés Starck. Et ça, peu de gens le savent. C’est bien dommage, parce que c’est la nuit que la magie du Pic opère et que vous avez surtout accès au site dans sa totalité, surtout la zone des scientifiques et les coupoles, ce qui n’est pas le cas en journée.

Alors ça se déroule comment cette nuit au Pic ? A 16h vous montez par le téléphérique de la Mongie -la station de ski du Grand Tourmalet. Dès votre arrivée, vous en prenez déjà plein les yeux, puisque vous assistez au coucher du soleil qui rougie les 300 km de montagne qui sont face a vous, du Sommet vous embrassez la Catalogne et le Pays basque en un seul coup d’œil. Et de la terrasse, vous apercevez même les premiers contreforts du Massif central.

Après vous dînez, et ensuite c’est le deuxième spectacle qui commence : la nuit étoilée- très sympa a faire en famille. Vous découvrez la voûte céleste avec un astrophysicien, à l’oeil nu mais aussi à travers le télescope dans la coupole Charvin. Et puis après, vous vous glissez dans les bras de Morphée toujours à 3000 m d’altitude, des étoiles plein les yeux. Cette nuit coûte 379 euros tout compris, un prix quand même.

Et si on ne veut pas dormir sur place, quel est le programme en journée ? Et bien il existe justement différents forfaits découverte pour accéder au planétarium, à l’espace des expériences, à la coupole, à la passerelle métallique de 12 m de long qui vous permet de flirter avec les nuages et puis à l’Histopad. C’est une tablette qui vous plonge en réalité augmentée dans l’histoire du Pic, histoire aussi bien humaine que scientifique. Donc vous découvrez entre autres qu’avant d’être une base astronomique, le pic était une station météorologique ; que dès la fin du 18ème siècle, les savants accédaient au sommet en empruntant un seul et unique sentier de pierres, par lequel ils feront d’ailleurs monter la 1ere coupole de 8 m de diamètre !!

Et puis L’Histopad vous emmène même plus loin : vous découvrez les instruments de mesure, mais aussi la faune et la flore des Pyrénées. Le panorama par tous les temps, a toutes les saisons, de jour comme de nuit, et vous pouvez même vivre une descente à ski extrême …mais sans chausser vos skis.

Pour manger en haut, on trouve un snack et un restaurant. Et le second est panoramique, son nom : le 2877, un clin d’œil à l’altitude du Pic : il a été restauré il y a 2 ans, il est très design, spacieux et lumineux avec de grands baies vitrées, et en plus c’est de la bonne cuisine du terroir que des produits AOC et labélisés de la région comme le Porc noir de bigorre, le haricot tarbais.