EDITO : "Les Ultras viennent de prouver que ce sont eux qui savent le mieux défendre le football"

  • A
  • A
2:15
L'édito sport est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Les groupes de supporters Ultras s’unissent à l’échelle européenne contre la reprise du football. Des dizaines de groupes de supporters ont publié un communiqué pour appeler l’UEFA et les ligues nationales à ne pas reprendre les compétitions. Pour Virginie Phulpin, les Ultras se montrent aujourd’hui plus intelligents que les dirigeants du foot européen. 

Les Ultras viennent de prouver que ce sont eux qui savent le mieux défendre le football dans le monde d’après. Peut-être parce que ce sont les plus passionnés. Oui, les Ultras, vous savez, ceux qu’on adore bannir des stades, ceux dont certains sont prêts à prononcer le nom pour faire peur aux enfants. A l’initiative des Italiens, 370 groupes de 150 clubs dans tous les pays européens se sont unis pour demander que les compétitions ne reprennent pas cette saison, parce que la santé est primordiale, et que c’est la chose la plus raisonnable à faire. Ils ont donc réussi ce que les instances européennes du foot n’ont même pas essayé de faire, à savoir penser à l’arrêt ou à la reprise des championnats à l’échelle du continent, et pas chaque pays dans son coin. L’harmonisation, c’est la seule solution. Eux, ils l’ont compris. Alors que ce qu’on voit, c’est l’arrêt en France, la reprise ce week-end en Allemagne, et des incertitudes ailleurs. Les Ultras ont aussi réussi à mettre de côté les intérêts particuliers de leurs clubs respectifs. Peu importe qui sort gagnant d’un arrêt des compétitions, et qui sort perdant, ce qui compte, c’est la santé. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils sont au-dessus de la mêlée cacophonique à laquelle ont a eu droit de la part des dirigeants de clubs, que ce soit en France ou ailleurs, on n’a pas le monopole des prises de bec indécentes. Donc oui, je trouve que ce communiqué renvoie une toute autre image que celle couramment véhiculée par les Ultras, et on peut le saluer. 

Cela reste étonnant de les voir demander l’arrêt des compétitions

On aurait plutôt eu tendance à croire que ces supporters passionnés voudraient à tout prix revoir du football le plus vite possible. Mais non, parce que pour eux, le foot dans un stade à huis-clos, ça n’est pas exactement du foot. Le public est le moteur de ce sport et des autres d’ailleurs. On ne va quand même pas leur reprocher de s’inclure dans le football. Ils ont raison, c’est un sport spectacle qui ne peut pas vivre uniquement de comptes de résultats et de droits télé. Ils ne sont pas complètement naïfs non plus, ils savent bien que les clubs ont besoin d’un peu plus que de l’amour et de l’eau fraîche. Mais je trouve qu’on avait besoin d’entendre cette voix-là, et que les dirigeants feraient bien d’en tirer quelques leçons. Jamais une tribune n’aura d’ailleurs aussi bien porté son nom.