Élections européennes : Emmanuel Macron mise beaucoup sur les chasseurs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito politique est une chronique de l'émission Toute l'info du week-end
Partagez sur :

Chaque matin, Michaël Darmon évoque un sujet précis de la vie politique.

Le lancement de la campagne européenne pour la liste Renaissance soutenue par La République en marche est prévu pour la fin de la semaine prochaine mais la chasse aux électeurs est déjà ouverte. Michaël Darmon nous explique que, pour le milieu rural, une partie importante va se jouer.

Au congrès des chasseurs justement ! On sait que c’est un lobby et un corps intermédiaire particulièrement chouchouté par le président de la République.
Que va-t-il donc se passer à ce congrès à la Mutualité ? Quatre ministres vont venir plancher devant les chasseurs, ils seront bien accueillis car les promesses de la campagne présidentielle du candidat Macron cochent les cases, tout y est ou presque.

Ces relais d’opinion à droite et dans le monde rural se disent aujourd’hui prêts à renvoyer l’ascenseur et donner des consignes de vote en faveur de la liste macroniste.
Ce n’est pas anodin. La puissante fédération des chasseurs s’est donné un surnom "le dernier parti stalinien", c’est l’humour provocateur de Thierry Coste pour mettre en avant une organisation qui quadrille le monde rural et qui est très disciplinée.

Après avoir envoyé des ministres défiler pour le climat, il en envoie donc d’autres flatter les chasseurs. C’est le "en même temps" toujours à l’œuvre ?

Et non des moindres ! C’est inédit le ministre de l’Écologie (François de Rugy) sera présent, Emmanuel Wargon sera là ainsi que Sébastien Le Cornu. Quant au ministre de l’Agriculture, il fera le discours d’ouverture.
"En même temps" oui mais avec un net avantage à droite tout de même.
Emmanuel Macron poursuit méthodiquement le projet de siphoner des électeurs issus de ses différentes composantes de la droite. Les centristes pro-européens sont déjà arrimés à la majorité.
Avec les chasseurs, il cible le monde rural partagé entre la droite et le Rassemblement national.
En câlinant les chasseurs, le président de la République veut aussi montrer une gratitude. Dans les domaines de chasse, les Gilets oranges des chasseurs ont contenus les Gilets jaunes. En ciblant les chasseurs, Macron regarde déjà au delà des élections européennes.