Histoire du coup de foudre de Jean-Claude Bologne : Saint-Valentin oblige !

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque soir, Nicolas Carreau nous emmène à la découverte des plus belles nouveautés littéraires.

 

Histoire du coup de foudre de Jean-Claude Bologne aux éditions Albin Michel

Saint-Valentin oblige, une Histoire du coup de foudre.

Chez Albin Michel, signée Jean-Claude Bologne. C’est une enquête, en fait. Dans l’histoire, mais aussi dans la mythologie, dans la littérature et dans la science à la recherche de ce fameux coup de foudre qui fait que deux êtres tombent instantanément amoureux, au premier regard, comme frappés par la foudre, donc. Même si j’ai le sentiment que tomber amoureux est nettement plus agréable qu’être foudroyé.

D’où vient cette expression ?

Alors, il y a plusieurs explications. Mais pas toujours le même sens. À la renaissance, par exemple, chez les poètes, nous dit Jean-Claude Bologne, le dieu amour foudroie l’amant pour le punir, lorsqu’il va trop loin, qu’il se laisse emporter par sa concupiscence. Mais sinon, c’est Zeus, bien sûr, le roi des Dieux grecs, ou Jupiter dans la version romaine, qui maitrise la foudre. Il est plus glorieux, plus majestueux que Cupidon.

Mais oui, c’est lui le vrai responsable du coup de foudre, non ?

Mais oui. On a son histoire dans le livre. Cupidon, donc, le dieu du désir a soumis le ciel et la terre aux lois de l’amour avec Vénus. Mais le monde souterrain, le monde de Pluton, le dieu des enfers, résiste. Un jour, Pluton, s’aventure sur la terre. Cupidon profite de l’occasion, il prend ses flèches et en tire une dans le cœur de Pluton qui tombe instantanément amoureux d’une jeune fille, Proserpine, qu’il voit cueillir des fleurs dans les environs. Qu’il "voit", c’est important, parce qu’il existe une hiérarchie des sens dans le coup de foudre. C’est d’abord la vue, puis l’ouïe, l’odorat. Et enfin, à la fin, le gout et le toucher. Il y a une histoire, une information par page. Ça commence d’ailleurs avec l’histoire de Ramsès II, le pharaon. Il tombe amoureux d’une princesse Hittites, en -1245. C’est le premier coup de foudre historiquement attesté.

Histoire du coup de foudre donc, chez Albin Michel.

Les émissions précédentes