Réduction de la consommation de viande : KFC lance les nuggets "sans poulet"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

La France est "complice" des feux en Amazonie a reconnu Emmanuel Macron. Nous importons du Soja du Brésil pour nourrir le bétail. L’autosuffisance passera par la réduction de notre consommation de viande. On y arrive avec notamment les nuggets "sans poulet" de KFC.

La France a sa part de responsabilité dans les feux en Amazonie. "Nous sommes complices" a d’ailleurs dit Emmanuel Macron ce lundi. En cause, les importations de soja.

La France importe environ deux millions de tonnes de soja du Brésil pour nourrir le bétail.
Cela pose plusieurs problèmes.
D’abord, via nos importations de soja, nous sommes complices de la déforestation au Brésil. Au passage, on note que c'est du Soja OGM. Dans nos assiettes, nous mangeons donc des cuisses de poulet nourris aux OGM.
Ensuite, cela pose un problème de dépendance alimentaire. Pour nous nourrir, nous avons besoin d'importer ces protéines du Brésil. Notre autosuffisance protéinique n'est que de 55%.

Lundi, Emmanuel Macron a parlé de "souveraineté protéinique". Qu’est-ce que cela veut dire ?

Cela veut justement dire qu’il faut sortir de ce système. Il y a deux solutions possibles. Soit, nous produisons nous même le soja, soit on change de modèle alimentaire en mangeant moins de viande. Sauf, que l'on n’a pas forcément tous envie de devenir végétarien. Justement, on va peut-être devenir végétarien à notre insu.

Ce mardi, la chaîne de restauration KFC a annoncé qu'elle allait désormais proposer des ailes de poulet frit sans poulet. Ce qui est intéressant c'est qu'avec ce produit, on ne s'adresse pas à un public végétarien militant.
KFC s'adresse à un public carnivore et amateur de viande. Ils ont gardé la marque "Fried Chicken" (poulet frit) mais au goût, affirme KFC. Il "est très difficile de réaliser qu'il s'agit de viande à base de plante".
De la même façon, Burger King (qui a sorti un burger sans viande) se targue même d'avoir reproduit l'illusion du sang de bœuf pour plaire aux amateurs de viande de bœuf.

On va voir si on arrive à tromper nos papilles, mais c'est un message d'espoir. Grâce à la science, on peut espérer une transition écologique qui ne soit pas synonyme de privation. On aura toujours nos Fried Chicken et nos burgers mais sans viande, sans avoir besoin de tuer des millions d'animaux.