Enchères pour les droits de la ligue 1 de foot : une question de vie ou de mort pour Canal+ !

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Canal + va-t-il perdre le Championnat de France de Football ? Réponse mardi soir, la Ligue de Football lance ce lundi les enchères pour les droits "télé".

C'est là une question stratégique voire vitale pour Canal + qui possède aujourd'hui les droits avec Be-In Sport. Pour regarder les matchs de Ligue 1, il faut être abonné à Canal.
Ce sera encore le cas les deux prochaines saisons, mais après ?
La ligue de football lance les enchères pour les trois saisons suivantes.
Bien évidemment, elle espère obtenir davantage d'autant que l'arrivée de Neymar au PSG a boosté les audiences.
Et puis, les droits du foot restent faibles en France comparé à nos voisins. À peine 750 millions d'euros par an contre environ un milliard en Italie, en Espagne ou en Allemagne. Ça va même jusqu’à 2,5 milliards en Grande-Bretagne.

Pas sûr néanmoins que les enchères s'envolent, car les acheteurs ne sont pas au mieux de leur forme.

C'est une partie de Poker menteur qui commence. Effectivement, coté acheteur, on fait mine de ne pas être intéressé ou de ne plus avoir d'argent.
Canal + explique qu'il y a une vie en dehors du foot. Il y a le cinéma, les séries et puis d'autres sport comme le tennis, la F1 ou le rugby.
Chez SFR, l'heure est aux économies. Donc, le patron a déclaré qu'il était "peu probable" que SFR participe à ces enchères.
BeInSport, de son côté, perd beaucoup d'argent. Donc, tout doux le Foot.
Orange dit préférer investir dans le réseau et la fibre optique plutôt que dans le football.
Évidemment, il y a une part de bluff. Comme au marchés au puce, on fait semblant de ne pas être très intéressé au moment de négocier.

Et donc ? Comment vont se terminer ces enchères ?

Il y a aura peut-être bien une surprise, une bonne surprise.
Car il y a une nouveauté cette année : comme ces droits sont très chers et donc très difficile à rentabiliser, pour la première fois, la Ligue de Football autorise celui qui aura acquis les droits à en revendre une partie. À revendre quelques matches à l'unité.
Ça pourrait intéresser des chaines gratuites comme TF1 ou M6 qui voudraient faire un coup en diffusant un match OM-PSG, voire des acteurs internet, type Facebook ou YouTube.
On pourrait donc avoir un championnat, bien plus éclaté en terme de diffusion avec plus de matches diffusés en clair.