Comment faire grandir nos start-up et les garder en France ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Finies les "start-up", place aux "scale-up". Emmanuel Macron fera des annonces mardi soir à l’Élysée, à la veille du France Digital Day. L'objectif est d'éviter que toute nos start-up se fassent racheter par des géants américains.

Comment garder nos plus belles start-up internet en France ?
Emmanuel Macron fera des annonces à l'Élysée ce mardi soir, à la veille du "France Digital Day" qui réunit investisseurs et entrepreneurs du web à Paris.

Le problème en France c'est que l'on a beaucoup de start-up mais qui se font racheter par des groupes étrangers quand elles grandissent.
Quelques exemples : Meetic, le site de rencontre, a été racheté l'américain Match.com. Drivy, le site d'autopartage, a été racheté au printemps dernier par l'américain Getaround. PrinceMinister a été racheté par le japonais Rakuten. La Fourchette a été rachetée par Trip Advisor.
Toutes nos pépites s'en vont et la France n'a pas de géant du secteur. Il faut que ça change et que nos start-up deviennent des Scale-up.
Qu’est-ce que des "scale-up" ? Ce sont des start-up qui ont grandi, qui ont gravi l'échelle. "Scale" veut dire "échelle" en anglais.

Comment faire pour avoir des "scale-up" ? Sait-on ce que va annoncer Emmanuel Macron ce mardi soir ?

Il faut que les banques (ou la finance) accompagnent davantage nos start-up avec, en bout de course, une cotation à la Bourse de Paris. C'est ça qui pèche. Aujourd'hui, si vous regardez notre CAC 40, il n'y a pas de Gafa (Google, Amazon, ou Facebook). On y trouve que des entreprises "à l'ancienne" comme Saint Gobain, Total ou LVMH.
La moyenne d'âge des entreprises du "CAC 40" est de 105 ans, soit plus d'un siècle.
Donc, place au jeunes. À coté du CAC 40, on va créer le Next40. "Next" c’est "la suite". Il s’agit d’un indice qui va regrouper toutes nos plus belles start-up du web qui n'ont pas encore été racheté comme Doctoblib, BlablaCar ou Deezer. Des entreprises qui seront particulièrement choyées par l'administration, les politiques ou la finance pour qu'elles grandissent en France et deviennent les futurs géants du XXIe siècle, cotée à la Bourse de Paris à coté de Danone ou Saint Gobain.
L'enjeu n'est pas anodin car ces entreprises sont le vivier de l'économie et des métiers de demain.