Climat : oui aux efforts, pour les autres !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Sept Français sur 10 affirment que notre modèle n’est pas compatible avec la protection de l’environnement. Un sondage Odoxa révèle cependant que dans la pratique, individuellement, on n’est absolument pas prêt à renoncer à son petit confort.

C’est ce vendredi qu’une assemblée de 150 Français, tirés au sort, vont devoir faire des propositions concrètes pour l’environnement. Mais ce ne sera pas facile car, en matière d’environnement, les efforts c’est toujours pour les autres et jamais pour soi !

Pourtant, l’environnement est devenu une priorité des Français. Apparemment, nous serions prêts à des changements radiaux pour sauver la planète. Selon un sondage Elabe publié ce vendredi dans les Échos, plus de sept Français sur 10 estiment que le modèle économique actuel n’est pas compatible avec la protection de l’environnement. Bref, il faut tout changer ! C’est dire si cette convention citoyenne tombe à pic. 150 Français tirés au sort vont plancher jusqu’à la fin du mois du janvier pour faire des propositions concrètes sur notre façon de consommer, de nous déplacer, sur le logement et l’urbanisme. L’objectif est d’adopter un nouveau mode de vie respectueux de l’environnement. Ces propositions devraient ensuite entrer en application, après vote au Parlement ou référendum.

Cette Convention Citoyenne fera-t-elle vraiment bouger les choses ? 

Le problème c’est que sauver la planète, on est tous pour. Mais, ensuite, concrètement, dès que l’on entre dans le détail des mesures, c’est là que ça se gâte. Selon un sondage publié aujourd’hui dans Challenge, l’Institut Odoxa a soumis à des Français une quinzaine de propositions très concrètes. Pour ou contre, chacun peut faire le test. 94% des Français sont prêts à trier leurs déchets et 69% sont prêts à réduire leur consommation de viande. En revanche, 63% des Français refusent de renoncer à leur voiture à essence. 52% des Français refusent également de ne plus acheter que des smartphones d’occasion, ils veulent du neuf. 67% des Français refusent enfin d’accepter des panneaux solaires ou une éolienne chez eux. Dès qu’on entre dans le dur, c’est non. En clair, tout changer c’est accepter de trier ses déchets mais pas plus.
C’est bien le drame de ce combat pour le climat. Sur le papier, on est toujours pour mais c’est plutôt à l’autre de commencer à faire un effort.